Écrit le 14 janvier 2016 par Horizons

Le tiers des salades et choux-fleurs, et 45% de la mâche voués à la destruction

choux fleurs

En visite au Sival d’Angers, Jacques Rouchaussé, président de la fédération des producteurs français de légumes, a quantifié, le 13 janvier, l’étendue de légumes d’hiver voués à la destruction.

Les maraîchers auront ainsi détruit la production de 30% des surfaces de salades sur le pourtour du bassin méditerranéen, 35% des surfaces de choux-fleurs dans l’Ouest et 45% des surfaces de mâche en région nantaise. La raison de cette catastrophe n’est pas la mévente, mais la surproduction du fait des températures trop élevées pour la saison qui font arriver tous les produits en même temps. Mais après le pic suivra le creux : « On risque de manquer de mâche la semaine prochaine ». Face à cette situation, la fédération des légumiers a insisté, à l’ouverture du Sival, sur la nécessité de mettre en place un dispositif assuranciel « adapté » pour les producteurs.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article