Écrit le 20 janvier 2015 par Horizons

Porc : vers une reprise partielle des exportations françaises vers la Russie

cochons

Le ministère de l’Agriculture annonce, le 19 janvier par communiqué, avoir obtenu des services vétérinaires russes, un accord de principe sur la reprise des exportations françaises de porcs vivants, d’abats et de graisses de porc vers la Russie.

Depuis février, Moscou avait décrété un embargo sanitaire pour l’ensemble des pays de l’UE, en raison de la détection de cas de peste porcine africaine (PPA) dans l’Est de l’Europe. La reprise des exportations pourra être effective dans les prochaines semaines. Elle ne concerne pas la viande de porc, précise le ministère, qui est toujours sous le coup d’un embargo politique sur les produits alimentaires, décrété le 6 août. En 2013, environ 70% des envois français de graisses de porc étaient destinés à la Russie.

Et le commerce européen ?

L’UE devrait pouvoir reprendre « bientôt » ses exportations de « certains produits » du secteur du porc vers la Russie, se félicite l’Union européenne du commerce du bétail et de la viande (UECBV), dans un communiqué publié le 19 janvier.

Cette ouverture est le résultat « très positif » de discussions entre les services de la Commission de Bruxelles et leurs homologues russes organisées en marge de Semaine verte de Berlin, précise l’UECBV. Selon elle, « jusqu’à 40 % environ » des exportations de porc vers la Russie pourraient ainsi être rétablies, les États membres de l’UE devant maintenant travailler sur les « spécifications techniques » d’une telle reprise des échanges. Le commerce européen insiste sur le fait que « ce résultat aurait été impossible sans l’efficacité des négociateurs de la direction générale de la santé » de la Commission.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article