Écrit le 24 août 2016 par Horizons

Mauvaise récolte : la meunerie face à des « coûts supplémentaires importants »

epis ble

L’ANMF (meunerie française) a de nouveau réclamé le 23 août des allègements de charges, mettant en avant des « coûts supplémentaires importants » liés à la mauvaise récolte de blé.

« La qualité des grains (poids spécifique anormalement bas, petits grains et grains maigres) entraîne des surcoûts de sélection des lots et, pour les régions les plus affectées, une augmentation des coûts d’approche des approvisionnements, selon un communiqué. Globalement, une réduction des rendements meuniers de l’ordre de 3 à 5 % est prévisible. » Une situation qui risque d’aggraver l’« équilibre financier déjà précaire » du secteur, insiste l’ANMF, en lutte contre la taxe farine instaurée il y a des années.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article