Écrit le 3 octobre 2016 par Horizons

Horticulture et pépinières : 22% des surfaces et 40 % des exploitations ont disparu sur la période 2000-2013

horticulture

Les activités d’horticulture et les pépinières connaissent un recul « marqué sur la période 2000-2013 » avec une baisse de 22 % des surfaces et de 40 % des exploitations, selon une note d’Agreste publié le 30 septembre.

« Les exploitations spécialisées en horticulture et pépinières se distinguent par leur forte intensité en emploi (plus de 4 emplois en moyenne par exploitation ; un emploi pour seulement 1,6 ha cultivé) et leur forte valeur ajoutée », observe Agreste. Mais le secteur est fortement concurrencé par l’international d’où une baisse des surfaces. Agreste constate que « le parc de serres vieillit, altérant les performances techniques, et la culture des fleurs coupées sous serre se contracte très fortement ».

A l’inverse, les cultures de plein air, moins coûteuses à produire, résistent mieux, de même que les pépinières. « Plus de 7 700 exploitations agricoles cultivent des fleurs, plantes ornementales ou exercent une activité de pépinière en France métropolitaine en 2013, sur une surface de 20 400 ha de ces cultures », selon Agreste.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article