Écrit le 20 mai 2014 par Horizons

Fruits rouges en Nord : l’appui technique s’enracine

fraises

Victime de son succès. C’est dans cet état que le groupe Fruits rouges en Nord annonce une augmentation du montant de sa cotisation en 2013. Devant l’accroissement de son nombre d’adhérents et de la charge que représente leur suivi, l’association n’a d’autre choix. « Plus on demande au technicien et plus la facture augmente, c’est logique », a répondu Camille Bottiau, président de Fruits rouges en Nord.

Tours de plaine et ateliers thématiques

Avec 84 adhérents en 2012, le groupe enregistre une hausse de leur nombre  d’environ 30 % au cours des 4 dernières années. Rien qu’en 2012, 11 producteurs ont rejoint l’association, avec des motivations multiples. Outre la réception de notes techniques et économiques, chaque adhérent peut bénéficier également de commandes groupées et du suivi de Frédéric Dumortier, technicien spécialisé en fruits rouges de la Chambre d’agriculture.

En 2012, 140 jours de conseil ont été fournis, soit « pratiquement le temps maximum qu’un conseiller peut passer par un groupe », constatent les responsables du groupe Fruits rouges en Nord. La cotisation s’échelonne désormais sur quatre niveaux. Chacun d’entre eux incluant un nombre donné de visites (entre 3 et 7) par le technicien sur l’exploitation au cours de l’année. À ce suivi individuel s’ajoute des journées techniques et tours de plaine ; le prochain pouvant avoir lieu en mars prochain.

Vincent Fermon

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article