Écrit le 24 mars 2016 par Emmanuel Fleury

Combinés de semis pour exploitations moyennes

Le coût d’acquisition d’un combiné pour semis simplifié demeure un frein pour bon nombre d’exploitations moyennes ou de polyculture-élevage, la rentabilité d’un tel investissement se justifiant le plus souvent par un achat à plusieurs.

Face à cette problématique, les constructeurs tentent d’élargir leur offre en proposant des machines de plus petite largeur et moins sophistiquées mais qui conservent un niveau de performance élevé. C’est le cas d’Amazone et Claydon. Tandis que le premier élargit la famille MatriXem avec l’arrivée du Cirrus 03, le second, le constructeur anglais Claydon qui fait ses premiers pas en France, entend capter des parts de marché dans le domaine du semis simplifié grâce à sa technique de semis direct en bande.

Combinés à moins
de 50 000 euros

L’optimisation des coûts d’implantation en agriculture demeure un enjeu fort. En proposant des combinés de semis à moins de 50 000 euros, les constructeurs entendent apporter une réponse dans ce sens.
C’est notamment le cas d’Amazone avec son semoir rapide, le MatriXem Cirrus 3003, d’une largeur de 3 m et équipé d’une trémie de 3 000 litres, un outil trainé de 4,2 tonnes à vide conçu pour semer en un seul passage, y compris « en présence importante de résidus végétaux grâce à un bon dégagement entre les éléments », assure Philippe Goumin, directeur produit. Et ce, à une vitesse comprise entre 8 et 18 km/h, soit un débit de chantier pouvant atteindre 30 ha/jour pour une puissance minimum requise de 120 ch.

 

Retrouvez la suite de cet article dans le N°12 de votre hebdomadaire Horizons – Nord-Pas de Calais

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article