Écrit le 9 octobre 2014 par Horizons

La Chine développe ses achats d’orges françaises, selon FranceAgrimer

orge

Selon FranceAgrimer, les achats chinois d’orges françaises ont déjà atteint 547 000t au 3 octobre, alors qu’ils ne dépassaient pas les 100 000t sur l’ensemble de la précédente campagne. Ces achats représentent, à fin septembre, 53% du total exporté. « Nous voyons émerger la Chine comme acheteur d’orges de brasserie et fourragère françaises », a souligné Olivia Le Lamer, chef de l’unité grandes cultures, à la sortie du conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer, le 8 octobre.

La France profite de la hausse de la demande d’importations de la Chine en orges fourragères. « Les marchés marocain et algérien sont un peu en avance », observe également Olivia Le Lamer. Les expéditions vers le Maghreb représentent 35% des ventes d’orges vers les pays tiers, contre 16% l’année dernière à la même période. A l’inverse, l’office observe un fort recul vers l’Arabie Saoudite, premier acheteur mondial, qui n’a importé que 75 000t d’orges françaises fin septembre.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article