Écrit le 24 août 2014 par Horizons

Aide alimentaire : le gouvernement soutient les associations, en attendant l’Europe

Commission europenne

Le gouvernement a débloqué en urgence 215 000 euros pour que les quatre associations françaises qui fournissent de la nourriture aux familles en difficulté (Croix-Rouge, Banques alimentaires, Secours populaire et Restos du Cœur) puissent poursuivre leur action pendant l’été, a annoncé la secrétaire d’Etat chargée de la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, le 21 août.

Elles étaient menacées de rupture de stock, car la période de transition entre l’ancien programme européen d’aide alimentaire (PEAD), supprimé en raison de divergences au sein des pays de l’UE, et son successeur, le Fonds européen d’aide alimentaire (FEAD), tarde à se mettre en place. Le programme opérationnel français pour la mise en œuvre du FEAD a été approuvé par la Commission européenne le 31 juillet 2014, explique un communiqué du ministère de la Santé du 21 août.

La France recevra à ce titre de l’Union européenne 499 millions d’euros au cours de la période 2014-2020. Ce montant sera complété par une enveloppe de 88 millions d’euros provenant de ressources nationales.

Découvrez l'intégralité de l'article dans le Journal Horizons NPDC
Partager sur

En relation avec cet article